Manon MAILLARD, Responsable Ressources Humaines chez ITrust, nous donne des clés pour réussir une candidature dans la cybersécurité :

 

Bonjour Manon, tu es RRH chez ITRUST, peux-tu nous expliquer quelles sont tes missions ? 

 

Réaliser du sourcing sur les différents jobboards, chasser les meilleurs profils, réaliser les entretiens, les contrats de travail …Je participe également à plusieurs salons spécialisés en cybersécurité, je mets en œuvre et gère le plan de formation. La relation avec les écoles et autres prestataires fait également partie de mes missions…Ce sont vraiment tous les volets des Ressources Humaines

Manon MAILLARD - RRH ITrust

Quels types de profils recrutes tu ?

Des profils très diverses : techniques bien sûr mais aussi les fonctions support. Pour les profils d’expertise métier, je recrute essentiellement sur les fonctions suivantes :

  • Développeurs Python, Web, Full Stack, Big Data
  • Pentester / Auditeur Intrusif
  • Opérateur SOC de niveau 1, 2 et 3
  • Service delivery Manager
  • Consultant sécurité
  • RSSI & Adjoint RSSI
  • Data Scientist
  • Dev-OPS

 

Quels sont les critères importants lorsque tu sources des profils ?

Les mots clés sont importants, d’où la nécessité de bien renseigner son profil Linkedin

Par exemple pour un développeur BIG DATA, je cherche s’il a travaillé sur : KAFKA, Machine Learning, Python, Algorithme, Deep Learning, MongoDB ou encore du SPARK !

 

Selon toi, quels sont les métiers de la Cyber les plus recherchés ?

A peu près tous, la cybersécurité se développe en France depuis à peu près 10 ans, on est très en retard sur le sujet par rapport à d’autres pays, les formations cyber émergent depuis peu…

En général, les plus fortes pénuries sont chez les développeurs FULL STACK / Big Data, les opérateurs SOC de niveau 2 et 3… Il est également difficile de trouver un bon pentester

 

Tu recrutes aussi des alternants, qu’est ce que tu recherches chez un étudiant qui va intégrer ITRUST ?

Chez un étudiant, je recherche d’abord la motivation, l’envie d’apprendre et les savoir-être. En effet, nous ne pouvons pas lui demander d’être « performant » ou « à la hauteur » d’un salarié confirmé, alors c’est sa personnalité, la manière dont il se comporte en entretien, en société qui vont être déterminantes.

 

Tu as recruté récemment des étudiants de l’AN21, peux-tu nous dire ce qui leur a permis de se démarquer des autres candidatures que tu as reçues ?

J’ai apprécié leur savoir-être et leurs profils atypiques. En effet, l’un d’entre eux a déjà une expérience de salarié en informatique ; il a déjà une posture professionnelle. Le second est en reconversion professionnelle, il a un dynamisme hors pair, une motivation à apprendre son nouveau métier. En cybersécurité, on ne peut pas se tromper, la moindre erreur est fatale pour nos clients, c’est important d’être rigoureux et de savoir bien gérer la pression. Enfin le troisième, est assez jeune, mais très dynamique, il ne tient pas en place pour tout vous dire, il m’a fait penser à moi quand j’étais plus jeune…IL a du potentiel et je sais qu’il va progresser.

 

Que pourrais-tu conseiller aux étudiants qui recherchent une alternance ?

  • De postuler partout avec ou sans annonce
  • De rédiger une belle lettre de motivation, sans fautes (demander leur avis aux personnes qui vous entourent, c’est très important) !
  • De réaliser un CV original, avec des mots clés (lorsqu’ils n’ont pas d’expérience, de préciser leurs projets personnels, leurs hobbies, leurs passions )
  • De bien s’habiller en entretien (pas de chemise, mais un polo au minimum, on oublie les tee shirt de geek !)
  • Ne pas perdre ses moyens durant l’entretien, essayer de vous entrainer avec vos amis parents pour être plus à l’aise pour décrire votre parcours et répondre aux différentes questions
  • Toujours prévoir la question des qualités et défauts (de vrais défauts !)
  • Apprendre de ses erreurs et si ce n’est pas cette entreprise, ça en sera une autre !