Interview de Deniz YILMAZ, Analyste SOC en apprentissage chez ITRUST

 

Deniz , peux tu te présenter ?

Deniz YILMAZ, j’ai 23 ans. Je suis  issu d’une formation très orientée système et réseaux .

Suite à un DUT R&T j’ai confirmé mes compétences dans une SSI en supervision réseaux sur un poste de technicien réseaux.

 

Quel est ton projet ?

Me construire un background technique et  me diriger vers la gestion de projet en sécurité , voire même des postes d’avant-vente. Je souhaiterais travailler sur des métiers alliant le business et la technique.

 

Pourquoi as-tu choisi de t’orienter sur les métiers de la Cybersécurité ?

C’est la tendance IT du moment, un secteur en plein essor, qui est une suite logique de mon parcours…et puis, j’aime l’idée de travailler dans un domaine où il faut toujours évoluer, s’adapter, revoir ses process et pratiques.

 

Tu es ANALYSTE SOC chez ITRUST : en quoi cela consiste ? 

L’analyste soc est l’intermédiaire entre les clients et les différentes équipes de la cyber. Mes missions vont du reporting, à l’investigation sur  l’infrastructure client, la synthétisation des actions pour préconiser des améliorations à mettre en place, une veille quotidienne …bref, on ne s’ennuie pas !

 

Ton intégration est récente, mais est ce que dores et déjà tu peux nous expliquer ce qui te plait dans tes missions ?

La marge de liberté dans la façon de faire le travail, l’autonomie. Une interrogation quotidienne sur des axes d’amélioration possibles dans les équipes et puis l’équipe qui accompagne mon apprentissage.

 

Qu’est ce qui te paraît le plus difficile ? 

Il y a une partie de l’acquisition de compétences qui doit se faire en autonomie, cela peut être difficile parfois mais c’est aussi stimulant.

 

Comment te vois-tu évoluer dans les métiers de la Cybersécurité ?

Je ne me vois pas évoluer sur des postes techniques ; c’est un tremplin pour accéder aux métiers de l’avant-vente, de la gestion de projet.

 

Pourquoi avoir choisi l’AN21 ? 

C’est une jeune école qui fait partie d’un écosystème d’entreprises du numérique ; c’est intéressant pour construire un réseau professionnel !

Ce qui m’a plu également, c’est la possibilité de valider un titre RNCP et le diplôme de l’AN21, d’acquérir des connaissances et compétences dans le développement et la cybersécurité évidemment, et d’avoir un profil plus complet. La partie développement me manque aujourd’hui !